Guide pratique pour faire le choix d’un centre et d’un traitement

Le recours à une donneuse d’ovules est une étape nécessaire et de plus en plus fréquente dans de nombreux traitements de procréation médicalement assistée, car avec l’âge la réserve d’ovules dans les ovaires diminue, ainsi que la qualité de ceux-ci. Or, si cela vous a été préconisé, il est probable que la nouvelle vous prenne au dépourvu, et que vous ne sachiez pas vraiment les questions à poser. La plupart d’entre nous pensent que le plus important est de trouver la bonne donneuse, mais il y a d’autres facteurs qui comptent, et cela ne peut être évalué que par une équipe expérimentée. Dans ce post, nous vous expliquons quels sont les aspects clés et ce que vous devez prendre en considération lors du choix du centre et commencer ainsi un traitement de don d’ovocytes.

L’expérience du centre compte, et même beaucoup, parce qu’ayant traité de nombreux cas, notamment des cas complexes, ceci a une vision beaucoup plus large, ainsi que plus de casuistiques de résultats. Ceci sera donc en mesure de prévoir plus facilement des problèmes éventuels et savoir comment réagir si les résultats ne sont pas ceux attendus, ainsi que vous conseiller la meilleure option de traitement. Notre centre fut le pionnier dans l’introduction de ce traitement dans notre pays.

Consultez les options et comparez. Des fois nous pensons que certains centres offrent des traitements beaucoup plus chers par rapport aux autres tout simplement parce qu’ils sont plus renommés, ou bien que le traitement sera moins personnalisé chez ceux qui sont plus grands. Mais il est important de bien s’informer et de comparer les options qui s’offrent, car, en général, il n’y a pas de différences remarquables en ce qui concerne les prix. Le plus important est que le traitement soit adapté à vos besoins et que le centre et les professionnels vous inspirent confiance. Il vaut donc la peine de consacrer du temps à consulter les options, demander une visite et évaluer les possibilités avant de se décider.

Transparence de l’information. N’hésitez pas à demander ouvertement des renseignements sur le taux de réussite des différentes options de traitement. Ce concept indique la probabilité d’obtenir une grossesse suite au transfert d’un embryon de 5 ou 6 jours de développement, où il est déjà en mesure de s’implanter dans l’utérus. Il existe un concept connu par les professionnels sous l’appellation technique “taux cumulé” ou “cumulatif” qui additionne les probabilités de parvenir à une grossesse si plus d’une tentative de transfert embryonnaire est effectuée. Il est très important que le centre vous fournisse des données concrètes et claires sur ce point, et qu’il vous indique également quel est le taux de fausse couche, pour vous faire une idée du succès réel de la technique.

Comment choisir le meilleur traitement. Bien que la donneuse soit un élément clé, il est possible qu’elle ne réponde pas bien au traitement de stimulation ovarienne ou que d’autres problèmes surviennent pendant le processus de fécondation et/ou l’évolution de l’embryon qui puissent retarder ou rendre difficile la réussite d’une grossesse. C’est pourquoi, outre les avantages et les inconvénients et le coût des différentes options, il faut évaluer les circonstances personnelles ainsi que le temps dont nous disposons ou que nous prévoyons pour obtenir la grossesse. Dans notre centre, nous proposons un traitement de don d’ovocytes qui garantit le transfert d’un embryon de bonne qualité quel que soit le nombre d’ovocytes recueillis de la donneuse. Ce traitement accélère tout le processus et la patiente n’a pas à se soucier d’autres étapes intermédiaires, telles qu’un éventuel échec pendant la synchronisation patiente-donneuse, que la donneuse soit écartée pour mauvaise réponse ou qu’un nombre correct d’ovocytes ne soit pas obtenu pour l’insémination. Il s’agit d’une option particulièrement indiquée, par exemple, chez les femmes avec un partenaire masculin dont le sperme est de qualité suffisante pour féconder l’ovule, ou pour qui, en raison de leur âge avancé ou d’autres circonstances, ne peuvent pas attendre longtemps à tomber enceinte. Selon nos statistiques, la probabilité d’atteindre une grossesse à la première tentative avec ce traitement est de 64%. Et en cas d’échec de ce premier essai, nous offrons une autre option de traitement qui inclut la possibilité d’effectuer un deuxième transfert, soit avec des embryons congelés -s’il en restent- ou bien en sélectionnant une nouvelle donneuse afin d’obtenir un nouvel embryon de qualité optimale. Cette option offre un taux de grossesse cumulé de 83%.

Service personnalisée et possibilité de choisir votre médecin. Il est essentiel afin d’établir une relation de confiance.

Est-ce que les traitements sont proposés à l’ensemble du couple ? Si votre partenaire est un homme, demandez si le centre effectue des études conjointement et si parmi l’équipe médicale il y a des spécialistes en sexualité et pathologies affectant la fonction de reproduction masculine. Chez Dexeus Mujer, nous avons une Unité spécifique de santé sexuelle masculine (l’Unité de Santé de l’Homme) qui travaille en coordination avec le Service de Médecine de la Reproduction et qui effectue des tests de fertilité à l’ensemble du couple, ce qui facilite également le choix du traitement.

Dispose-t-il de ses propres laboratoires ? Le fait que le centre dispose de ses propres laboratoires de Fécondation in vitro, de Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DGP), d’Andrologie et de Cryoconservation, centralise et accélère considérablement l’obtention des résultats. En outre, il permet aux professionnels de différents domaines tels que les gynécologues, les andrologues, les spécialistes de la reproduction et les embryologistes, de travailler en équipe de manière coordonnée, ce qui est courant chez Dexeus Mujer.

Comment les donneuses sont-elles sélectionnées ? Dans notre centre, nous faisons une étude très complète pour confirmer leur bon état de santé, qui comprend : évaluation psychologique, analyse hormonale et échographie, examen gynécologique (évaluation physique, vérification des antécédents médicaux familiaux et personnels, cytologie et test de chlamydia) ainsi qu’un électrocardiogramme. Une analyse complète est également effectuée, comprenant un hémogramme, des tests sérologiques (permettant de détecter la présence du VIH, de l’hépatite B et C et de la syphilis) et une étude chromosomique pour vérifier qu’il n’existe aucune altération du caryotype susceptible d’avoir un effet négatif sur la fertilité ou la descendance. En outre, nous effectuons le test qCarrier pour prévenir la transmission de maladies génétiques récessives qui sont héréditaires (fibrose kystique ou mucoviscidose, syndrome X-Fragile, amyotrophie spinale, etc.).

Est-ce que le conseil génétique est-il proposé ? Il est important que le centre dispose de spécialistes en génétique qui puissent fournir des conseils pour éviter la transmission de maladies héréditaires au futur bébé. Dans notre centre, nous effectuons un test spécifique, tant pour les couples que pour les donneuses, qui permet de réduire le risque de transmission de maladies héréditaires récessives et de choisir la donneuse la plus convenable.

Prends-je le risque de tenter ma chance ou dois-je choisir un traitement offrant plus d’une tentative ? Il ne s’agit pas de prendre des risques mais de bien se renseigner. Presque tous les centres offrent les deux options, mais il faut évaluer les chances de succès et la situation personnelle ou du couple avant de choisir.

Prenez le temps de lire “les petits caractères” des promotions. Les promotions sont souvent très attirantes, mais vous devez “lire entre les lignes” et consulter un professionnel. Du coup, comme indiqué précédemment, demandez ouvertement des informations sur les promotions qui vous intéressent. Dans notre centre, nous offrons actuellement une première visite d’information gratuite justement pour vous renseigner.

Comment le suivi est-il effectué ? Il est important de demander d’abord comment fonctionne le suivi des patients pendant le traitement : aurez-vous la possibilité de consulter vos doutes au médecin ? et, si oui, comment le faire ? existe-t-il un service d’attention à la patiente qui sera en charge de cela ? comment les informations vous seront-elles fournies ? etc. En fonction des réponses obtenues, vous serez en mesure d’évaluer si le centre est bien organisée et si ceci répond à vos attentes.

Avantages fidélité supplémentaires : Demandez si le centre offre des avantages supplémentaires en tant que patient ou pour ceux qui ont effectué d’autres traitements. La plupart les offrent, mais ils ne sont pas tous également avantageux. Il vaut mieux de bien s’informer d’abord.